Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Cours de Phnom Penh > Douleurs Sans Frontières au Cambodge


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Douleurs Sans Frontières au Cambodge

Depuis Phnom Penh

article test depuis le rédacteur autorisé à PNH

A TOUS POUR UN SOIN SANS DOULEUR

INFORMER : le patient : de la nature, du déroulement, du moment du soin et des moyens de contrôle de la Douleur-info. simple, claire et adaptée

RECUEILLIR le consentement, en s’assurant de l’adhésion du patient

VALORISER le malade en sollicitant sa participation active et en respectant sa conception individuelle de la dignité

ETRE DISPONIBLE : en étant à l’écoute et présent dans une relation aidant et dans le respect de l’autre (principe de bienveillance)

PRENDRE LE TEMPS : Observer le patient, son environnement pour préparer le matériel le plus adapté (ex : taille des aiguilles, sondes, choix des adhésifs...)

DONNER DU SENS, pour un soin individualisé, personnalisé respectueux des principes d’utilité.

PREVENIR LA DOULEUR : anticiper les événements douloureux, solliciter une prescription antalgique, respecter les délais d’action et regrouper les soins

PASSER LA MAIN : être habile dans la technique et/ou favoriser le travail d’équipe en passant la main lors d’un manque d’aisance dans une pratique de soin

FAVORISER LE BINOME : KINE-MED  : I.D.E...etc. être à 2 pour un soin, c’est : améliorer la sécurité, le confort du malade et des professionnels, améliorer l’observation des manifestations de la douleur et permettre de suspendre un soin et pouvoir utiliser les techniques de distraction, les exercices respiratoires, le toucher relation et les massages

INSTALLER le malade dans la position la plus confortable et la moins humiliante

EVALUER, à l’issue du soin, avec le patient sa satisfaction par rapport au confort et au contrôle de la douleur. Permettre un réajustement

Consignes simples mais efficaces.

 
Pour obtenir la documentation complète publiée par
Douleurs sans Frontières
(Droits de reproduction et de traduction réservés pour tous pays)
cliquer ci-dessous:

Soins sans Douleurs

Lire l'article complet

Physiologie de la douleur

Lire l'article complet

Domaines abordés :
Cours de Phnom Penh

SUR LE WEB :
Douleurs Sans Frontières

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia