Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Techniques de laboratoire > Tests biologiques d’exploration de l’hémostase


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Tests biologiques d’exploration de l’hémostase

dépistage par des examens de laboratoire des principales anomalies de la coagulation

L’exploration de l’hémostase repose sur quelques tests simples et pour la plupart reproductibles. En fonction de l’équipement du laboratoire et du degré d’urgence, il est possible de réaliser des tests plus ou moins compliqués.

Les examens standard, numération des plaquettes, temps de saignement, temps de coagulation, temps de céphaline + activateur (TCA), temps de Quick (TQ), temps de thrombine (TT) et le dosage du fibrinogène, sont des examens de dépistage. L’interprétation des anomalies de ces différents tests ainsi que les circonstances pathologiques correspondantes sont détaillées dans cet article.

Les tests analytiques sont effectués dans un second temps en présence d’anomalies sur un ou plusieurs tests d’orientation.

S’il n’est pas possible de disposer de tous ces examens et si l’interrogatoire, l’examen clinique, l’intervention prévue ou ses suites immédiates laissent apparaître un risque hémorragique réel, il convient, au minimum :

- de réaliser un temps de saignement au lobe de l’oreille (Duke). Ce test peut constituer une alternative intéressante à la numération plaquettaire. Il renseigne également plus généralement sur l’hémostase primaire. Il ne dispense toutefois pas d’une étude de la phase de coagulation.

- de réaliser un temps de coagulation qui permettra de quantifier grossièrement le trouble hémorragique sans pouvoir définir la cause du trouble.

- de prévenir le chirurgien afin que l’hémostase chirurgicale soit la

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Techniques de laboratoire

Secteurs abordés :
Hémostase

Mots-clés et articles associés:
coagulation
   Le diagnostic de thrombose veineuse par échographie ou par écho-doppler (article)
   Les prélèvements en hémostase (article)
   Epistaxis (article)
hémorragie
   conduite à tenir devant un bléssé victime d’un accident de la voie publique (article)
   Les mutilations génitales féminines (article)
   Prise en charge initiale et au bloc opératoire d’un choc hypovolémique (article)
   Les dénudations veineuses (article)
   Traumatisme de la rate (article)
plaquettes
   Physiologie de l’hémostase (article)
temps de saignement
thrombopathie
thrombopénie
hémostase

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia