Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Médecine > fièvre aiguë du nourrisson


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

fièvre aiguë du nourrisson

savoir distinguer fièvre et hyperthermie pour une bonne prise en charge

Fièvre aiguë du nourrisson : prise en charge

L’homéothermie est le résultat d’un équilibre entre thermogenèse (production de chaleur) et thermolyse (perte de chaleur), régulé par un centre thermorégulateur situé dans le cerveau. Il est réglé à 37°C.

Il est indispensable de bien distinguer la fièvre, au cours de laquelle le thermostat est déréglé, le plus souvent à cause de toxines virales, bactériennes ou parasitaires, et l’hyperthermie, déséquilibre entre thermogenèse (par ex température extérieure élevée) et thermolyse (diminution de la thermolyse chez un enfant trop couvert par ex).

Traiter ou ne pas traiter ?

Chez l’enfant de moins de 5 ans, une température supérieure à 38°C peut être dangereuse avec risques de déshydratation aiguë, de convulsions et même de lésions cérébrales définitives si la température du cerveau dépasse 41°C. Dans tous les cas, il faut rechercher des signes de gravité de la fièvre :

- troubles de la conscience

- faciès pâle, enfant geignard, perte de l’appétit

- tachycardie

- pouls périphériques mal perçus

- diurèse réduite

- temps de recoloration cutanée allongé (3 secondes)

- extrémités froides et marbrées

Pour lutter contre une température supérieure à 38,5°C il faut :

- découvrir l’enfant

- le faire boire

- le placer si possible dans une pièce à 20°C et/ou utiliser un ventilateur, le recouvrir de linges humides

- donner des antithermiques : toujours préférer la voie orale à la voie rectale, la voie IV étant justifiée en cas d’urgence , quand la température atteint 41°C.

Une fois ces mesures prises, il faudra rechercher et traiter les causes :

[i860_4.jpg]

L’éducation des familles est importante pour éviter les retards

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Médecine

Secteurs abordés :
Pédiatrie

Mots-clés et articles associés:
antithermiques
convulsions
   Fièvre et douleur chez l’enfant (article)
   Hypertension artérielle et grossesse (article)
   Aciclovir (article)
hyperthermie
température
fièvre
   Le paludisme de l’enfant (article)
   La démarche épidémiologique appliquée au paludisme (article)
   Otite moyenne aiguë de l’enfant (OMA) (article)

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia