Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Médecine > Coup de chaleur et hyperthermie maligne d’effort


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Coup de chaleur et hyperthermie maligne d’effort

augmentation pathologique et dangereuse de la température corporelle lors d’un exercice physique

L’augmentation de la température centrale pendant un exercice physique est un phénomène normal. Parfois cependant, les mécanismes adaptatifs sont débordés et l’hyperthermie physiologique, typiquement asymptomatique et autolimitée, devient maligne. Le principal facteur est l’intensité de l’exercice, mais d’autres facteurs favorisant sont régulièrement en cause.

Ce syndrome, également appelé hyperthermie d’effort ou coup de chaleur d’effort, est potentiellement grave avec une mortalité voisine de 25 %.

L’article développe les formes cliniques, les conséquences organiques ainsi que la prise en charge thérapeutique et les facteurs de

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Médecine

Secteurs abordés :
Endocrinologie

Mots-clés et articles associés:
compétition
eau
hydratation
   Prise en charge de la douleur des crises vaso-occlusives drépanocytaires (article)
exercice

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia