Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Chirurgie > plaies et sutures


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

plaies et sutures

Plaies et sutures

(sont excluent les plaies articulaires, en regard d’une fracture ou en regard d’un axe artériel)

I- Plaie nette et aseptique

Après nettoyage, parage et exploration de la plaie, la suture se fait toujours plan par plan, en suturant les 2 berges de chaque plan anatomique ayant été traversé, en évitant la dénivellation et le chevauchement d’une berge sur l’autre, le décalage (trajet de l’aiguille strictement perpendiculaire au tracé de la plaie), une ischémie locale (ne pas trop serrer les noeuds) * le point simple : permet une désunion partielle de la plaie en cas d’hématome ou d’infection

* le point de Blair-Donati

. l’aiguille pénètre par une des berges et ressort par l’autre berge à égale distance puis refait le trajet en sens inverse en étant plus proche de chaque berge

. permet un très bon affrontement mais donne une cicatrice moins esthétique. * le surjet simple : rapide mais affrontement des berges moins bon et désunion partielle impossible

* le surjet intradermique : après pénétration cutanée par l’une des extrémités de la plaie, l’aiguille et le fil cheminent en intradermique en décrivant des créneaux prenant alternativement les 2 berges, et ceci jusqu’à l’autre extrémité de la plaie. On applique ensuite des steristrips sur la plaie ainsi que sur les 2 extrémités du fil pour les bloquer. (très belles cicatrices mais risque de désunion important)

Il- Plaie nette et septique :

. décontamination de la plaie avec nettoyage et rinçage très abondant

. plaie profonde : fermer sur un drainage ou sur des crins de Florence.

. efficacité de la décontamination douteuse : effectuer une fermeture lâche afin de ne pas emprisonner les germes dans un bouillon de culture (quelques points de rapprochement des berges puis cicatrisation dirigée).

III- Plaie confuse septique ou aseptique

parage soigneux très important (de tous les plans) :

- suture possible sans tension : sur drainage en un ou plusieurs plans.

- suture impossible sans tension : plastie de glissement ou incision de décharge ou pansements gras puis greffe à distance ou réalisation d’un lambeau de couverture

IV- Cas particuliers :

- plaies du cuir chevelu : fils ou agrafes

- plaies de la face : fil très fin (nylon 4/0 ou 5/0), surjet intradermique idéal, ne jamais drainer

- plaies de la langue : aide nécessaire afin d’extérioriser la langue et de la maintenir hors de la bouche avec une compresse, points séparés, fil résorbable, prendre toute l’épaisseur des tissus sectionnés afin d’assurer une bonne hémostase, anesthésie générale parfois nécessaire chez l’enfant

- plaies de la lèvre avec rupture de la continuité cutanéo-muqueuse : un aide pince la lèvre à proximité des commissures et la tient éversée (hémostase et présentation de la lèvre à la suture), le premier point aligne le bord rouge, puis le versant muqueux est réalisé avec du fil fin résorbable et le versant cutané avec du fil non résorbable

- plaies par morsure : la règle classique est de ne jamais suturer une plaie par morsure, qu’elle soit humaine ou animale. Concrètement, ces plaies situées le plus souvent au niveau des mains peuvent être suturées de façon très lâche à condition qu’un parage rigoureux soit effectué spécialement en cas d’exposition d’organes nobles sous-jacents (tendons, nerfs...).

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Chirurgie

Secteurs abordés :
Secourisme

Mots-clés et articles associés:
antibiotique
   Détection et contrôle des épidémies de méningite à méningocoque (MCS) (article)
désinfection
   Choléra (article)
   L’épidémie de choléra aux Comores (article)
face
langue
lèvre
morsure
   Envenimation par scorpions et méduses (article)
tétanos
   La plaie (article)
   Les mutilations génitales féminines (article)
   conduite à tenir devant un bléssé victime d’un accident de la voie publique (article)
   L’ulcère phagédénique (article)
   Quelques éléments de petites chirurgie (article)
Parage
   Traumatismes graves des membres (article)

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia