Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Médecine > La brûlure


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

La brûlure

évaluation et traitement d’urgence d’une brûlure

La brûlure peut atteindre la peau et/ou les voies aériennes ou digestives. Elle est causée par les rayonnements, la chaleur, le frottement d’un objet sur la peau, l’électricité, les produits chimiques.

La brûlure simple se caractérise par une rougeur peu étendue, une phlyctène (cloque ou ampoule) d’une surface inférieure à la moitié de la paume de la main de la victime.

Au contraire la brûlure grave se caractérise par son étendue (rougeur importante type coup de soleil généralisé, ou cloque unique ou multiple d’une surface totale supérieure à la moitié de la paume de la main de la victime), sa profondeur (aspect noirâtre, cartonné), sa localisation. Les brûlures d’origine chimique ou d’origine électrique doivent toujours être considérées comme des brûlures graves.

Conduite à tenir  : Toute brûlure devra bénéficier d’un refroidissement le plus précoce possible (sauf les brûlures électriques bien souvent peu étendues mais profondes) qui entraînera une diminution de la douleur, une diminution de l’étendue et de la profondeur de la brûlure, une diminution de l’oedème réactionnel.

En conséquence, toute brûlure survenue dans le quart d’heure doit être refroidie avec de l’eau froide à 10-15 °C , pendant cinq minutes au moins , en faisant ruisseler cette eau à une distance de 10 à 15 centimètres de la peau.

Devant une brûlure simple  : mettre des gants stériles, arrosage à l’eau, penser à ôter bracelet, montre, bague, etc., se situant sur la surface brûlée avant l’apparition de l’oedème, protéger la zone brûlée avec un pansement stérile, vérifier la vaccination contre le tétanos, inciter la victime à consulter un médecin si apparition de douleur, gonflement, rougeur, fièvre.

Devant une brûlure grave : commencer immédiatement le refroidissement, mettre des gants stériles, installer la victime le plus confortablement possible, puis la déshabiller sous l’eau sans enlever les vêtements qui collent à la peau. Autant que possible, il conviendra que la victime soit en appui sur les parties non brûlées. On surélèvera le patient du côté tête de 10-15° de façon à faciliter l’écoulement de l’eau d’arrosage et éviter l’effet baignoire générateur d’hypothermie. L’arrosage terminé, on séchera la victime au moyen de draps stériles, par tamponnements et non par friction. Les zones brûlées seront protégées par emballage stérile, la victime sera couverte (couverture isotherme) et oxygénée.

Les brûlures chimiques  : Le secouriste doit se protéger (lunettes, gants) et sans perdre de temps, avec les précautions d’usage, enlever les vêtements.

Les brûlures électriques  : couper le courant, préparer le matériel de réanimation et surveiller les constantes vitales, repérer les points d’entrée et de sortie du courant dans son trajet au travers du corps de la victime, évaluer en conséquence les brûlures internes non visibles, se faire préciser d’éventuels facteurs de bonne conduction comme l’humidité, se renseigner sur l’ampérage et le voltage du courant.

Les brûlures internes par inhalation  : mettre en oeuvre les manoeuvres de réanimation si nécessaire, placer la victime en position demi assise, sous oxygène, faire un dosage de CO si possible.

Brûlure interne par ingestion  : ne pas donner à boire, ne pas faire vomir, oxygénation si problèmes ventilatoires, position assise.

Victime ayant le feu à ses vêtements : l’empêcher de courir, procéder à l’extinction en le roulant par terre et en étouffant les flammes avec

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Médecine

Secteurs abordés :
Médecine d’urgence
Secourisme
Thérapeutique

Mots-clés et articles associés:
ampoule
cloque
feu
oedème
   Conduite à tenir devant une protéinurie (article)
   La dracunculose, une maladie en voie de disparition (article)
   Envenimation par les serpents (article)
pansement
   Protocole de traitement des ulcères de Buruli à Lalo (Bénin) (article)
   Douleur du brûlé (article)
phlyctène
rougeur
peau

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia