Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Thérapeutique > Les pénicillines


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Les pénicillines

La pénicilline reste l’antibiotique de première intention dans le traitement des infections

Germes sensibles à la pénicilline et indications

La pénicilline reste l’antibiotique de première intention dans le traitement des infections à :

Pneumocoques ( Pneumonie, Otite) sauf en cas de méningite où on lui préférera l’ampicilline qui franchit mieux la barrière méningée. Depuis les années 1980, de nombreux pneumocoques sont devenus résistants à la pénicilline (France, Espagne, États-Unis ... ). Pour l’instant, cette résistance semble peu concerner le continent africain.

Streptocoque A Responsable d’un tiers des angines de l’enfant, il expose au rhumatisme articulaire aigu (RAA). La pénicilline est remarquablement efficace sur ce germe, tant pour traiter l’angine (pénicilline orale) que pour prévenir le RAA (pénicilline retard).

Méningocoque L’extrême sensibilité du méningocoque à la pénicilline justifie l’utilisation de cette dernière dans le traitement des méningites (pénicilline en perfusion).

Tréponème pâle (syphilis) La pénicilline d’emblée a été l’arme absolue contre ce mal qui fut la hantise des générations précédentes. Elle demeure le traitement de référence

À cette liste, il faut ajouter la listériose, la diphtérie, certains germes anaérobies, Clostridium perfringens (complications des avortements), enfin les leptospiroses.

Présentations

La pénicimne G injectable IV ou IM, est la forme la plus classique. On lui reproche sa durée de vie courte (0,4 à 1 heure), ce qui nécessite 3 IM par jour, sa médiocre diffusion : elle atteint mal les méninges et l’os, la survenue d’accidents allergiques (exceptionnellement graves).

Les pénicillines V orales (Oracilline®, Ospen®) : Elles ont le même spectre que la pénicilline G, ont une bonne résorption intestinale (50 à 69 %). Leur durée de vie est courte (0,5 à 0,8 heure) nécessitant donc 3 prises par jour.

Les pénicillines retard en IM : afin de faciliter les traitements curatifs ou préventifs (RAA), de nombreuses formes retard existent. Elles permettent d’effectuer une injection tous les 8, 15, ou 21 jours. Leur spectre d’activité est identique à celui des formes précédentes.

Incidents et accidents

La toxicité de la pénicilline est faible (on peut administrer plus de 20 millions d’unités par jour chez l’adulte) en revanche, la survenue d’accidents allergiques n’est pas rare

( urticaire généralisé, asthme, oedème de Quincke, voire choc anaphylactique.). Ils imposent l’arrêt immédiat du traitement et l’administration de corticoïdes et d’antihistaminiques,,,

Les pénicillines restent des antibiotiques de référence, aussi efficaces que d’autres produits plus chers contre beaucoup

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Thérapeutique

Secteurs abordés :
Toxicologie

Mots-clés et articles associés:
méningocoque
   Détection et contrôle des épidémies de méningite à méningocoque (MCS) (article)
oedème de quincke
RAA
streptocoque
tréponème
pneumocoque

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia