Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Thérapeutique > Biopsie cutanée exsangue (BCE)


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Biopsie cutanée exsangue (BCE)

réalisation de biopsie cutanée

C’est la technique de choix pour le diagnostic de l’onchocercose (due à une filaire Onchocerca volvulus), transmise à l’homme par la piqûre d’une mouche (simulie), vivant le long des cours d’eau rapides. C’est la mise en évidence des microfilaires qui permet d’apporter un argument diagnostique de certitude.

Matériel

Compresses, alcool à 70°, pince à sclérotomie emporte-pièce (ou pince ou ciseaux fins à bouts courbes éventuellement bistouri ou lame de rasoir)

Sérum physiologique (ou à défaut, eau distillée.)

Verre de montre

Technique

Sites de prélèvement :

Les prélèvements cutanés doivent être effectués dans les zones ou les microfilaires se concentrent en plus grand nombre c’est à dire au niveau des crètes iliaques et des mollets en Afrique, au niveau de l’omoplate en Amérique et au niveau des chevilles et des mollets au Yémen. Chez les malades présentant des nodules, la peau est prélevée au centre du nodule.

Il est conseillé de faire plusieurs BCE pour diminuer le risque de faux négatifs.

Méthode

après désinfection du matériel et de la peau

Technique avec pince à sclérotomie

Sans anesthésie locale, pincer la zone à prélever entre le pouce et l’index. De l’autre main, appliquer l’emporte-pièce sur la peau et sectionner d’un coup sec un petit fragment de peau.

Technique avec pinces et ciseaux

Pincer et tirer légèrement sur la peau. Avec les ciseaux tenus par l’autre main, prélever sans faire saigner des petits fragments de derme superficiel (quelques millimètres de long sur 1 millimètre de large).

On peut également utiliser une lame de rasoir ou un bistouri mais quelle que soit la technique de prélèvement, il est surtout très important de ne pas souiller le prélèvement par du sang car on pourrait retrouver une microfilaire sanguicole.

Déposer ces fragments de peau dans un verre de montre contenant du sérum physiologique et attendre 10 à 30 minutes.

Résultats

Le prélèvement est observé au microscope à faible grossissement. Les microfilaires d’Onchocerca volvulus mesurent 270 à 300 microns de long et 5 à 10 microns de large. Très mobiles elles ont des mouvements brusques de contorsion. Elles sont dépourvues de gaine et leur queue est effilée et recourbée. En 2 heures environ, presque toutes les

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Thérapeutique

Secteurs abordés :
Dermatologie

Mots-clés et articles associés:
onchocercose
biopsie
   Réalisation des biopsies cutanées (article)

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia