Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Gyneco/Obstetrique > Les moyens contraceptifs


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Les moyens contraceptifs

description et recommandations

Le choix dépend surtout et avant tout de la femme demandeuse d’une contraception.

On peut néanmoins suggérer quelques attitudes pratiques :

Un couple stable qui espace régulièrement les naissances bénéficiera plutôt des contraceptifs oestro-progestatifs, du dispositif intra-utérin s’il n’y a pas d’antécédents infectieux.

Une femme à partenaires multiples ou potentiellement en multi partenariat sexuel devrait bénéficier de préservatifs, diaphragmes et éventuellement d’ovules, afin de limiter les risques de maladies sexuellement transmissibles.

Une femme avec une activité sexuelle épisodique et rare pourra utiliser les ovules ou une crème contraceptive.

Une femme avec des cycles irréguliers ou des règles anormales aura plus de tranquillité avec des oestro-progestatifs.

Une femme qui a eu beaucoup d’enfants, dont les dernières grossesses ont posé des problèmes dont l’âge est proche de quarante ans, pourra faire pratiquer une ligature des trompes (ou des canaux déférents chez le mari), après mûre réflexion et plusieurs entretiens.

Une femme allaitante prendra plutôt des progestatifs micro dosés.

Comment prescrire ?

On a insisté sur le fait que la prescription devait être individualisée et personnelle, tenant compte des contre-indications, de la tolérance, de l’observance et de la demande de la femme. La stratégie de prescription doit être adaptée à la compétence et au niveau du prescripteur.

Où prescrit-on ?

Cela dépend du lieu. Cela peut être dans un centre de PMI, dans un centre de planification familiale, dans un dispensaire général. Le choix du lieu est lié à l’approvisionnement, aux stratégies de prescription, aux compétences, à la demande de la population, etc.

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Gyneco/Obstetrique

Secteurs abordés :
Régulation des naissances et contraception

Mots-clés et articles associés:
oestro-progestatifs
pilule
planification familiale
PMI
préservatifs
grossesse

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia