Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Thérapeutique > La quinine injectable diluée par voie intrarectale


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

La quinine injectable diluée par voie intrarectale

Bilan des études cliniques et pharmacologiques et impact en santé publique

La quinine en intrarectale présente une efficacité rapide, alternative intéressante face aux dangers des intramusculaires de quinine chez le jeune enfant. Facile à réaliser dans les formations sanitaires, sa tolérance est bonne mais exige une formation et une sensibilisation préalable du personnel.

Son indication principale demeure les accès palustres du jeune enfant justifiant un traitement parentéral (convulsions, vomissements, obnubilation). Les contre-indications principales sont : la diarrhée et la possibilité de prise orale.

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Thérapeutique

Secteurs abordés :
Médecine d’urgence
Pédiatrie

Mots-clés et articles associés:
chimiorésistance
   Pourquoi le paludisme est-il parfois si grave ? (article)
malaria
neuropaludisme
Quinimax
quinine
   Prise en charge du paludisme (article)
   Le paludisme de l’enfant (article)
   La quinine injectable diluée par voie intrarectale (article)
paludisme
   Critères de gravité d’un accès pernicieux chez l’enfant (article)
   Les infections toujours présentes à l’aube du XXI siècle (article)

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia