Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Santé publique > Tuberculose-sida


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Tuberculose-sida

réflexions sur l’organisation des programmes anti tuberculeux

L’objectif de cet article est double. D’une part, démontrer l’importance d’une approche globale dans la lutte contre la tuberculose : une amélioration de l’ensemble du programme est nécessaire. D’autre part, à partir des connaissances accumulées, identifier les enjeux prioritaires notamment en ce qui concerne les interactions sida-tuberculose.

I. La nécessité d’une approche globale Le sida est responsable de l’augmentation importante des nouveaux cas de tuberculose.

Fréquence et importance de la multirésistance et donc nécessité d’assurer une régularité de 100 % par la stratégie du TOD.

Urgence de trouver de nouvelles molécules thérapeutiques.

Fréquence des cas de tuberculose négatifs à l’examen d’expectoration.

En raison des interactions sida-tuberculose, nécessité de définir de nouvelles priorités de recherche et d’élaborer de nouvelles stratégies.

Mais cette façon de percevoir la problématique actuelle de la tuberculose est dangereuse, car elle fait l’impasse sur un nombre important de problèmes rencontrés dans le fonctionnement quotidien des activités d’un programme antituberculose.

Il. Un modèle pour réaliser l’analyse opérationnelle

Un programme idéal de lutte antituberculose serait donc le programme qui permettrait à tous les nouveaux cas de tuberculose de pouvoir consulter sans délais, d’être suspectés et diagnostiqués sans retard et sans erreur, de recevoir une prescription correcte, d’obtenir les médicaments prescrits, d’assurer une prise régulière le temps nécessaire pour assurer la guérison

III. Utilisation du modèle pour une approche compréhensive Reprenons une par une chacune de ces étapes, nous discutons l’importance des problèmes rencontrés sur le terrain, les effets dus à l’interaction sida-tuberculose et leurs éventuelles conséquences sur les activités du programme.

Étape n° 1 : motivation Étape n° 2 : sélection Étape n° 3 : examen Étape n° 4 : sensibilité Étape n° 5 : prescription Étape n° 6 : traitement Étape n° 7 : régularité Étape n° 8 : efficacité

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Santé publique

Secteurs abordés :
Développement communautaire
Epidémiologie
Médecine
Socio-économie de la santé

Mots-clés et articles associés:
décisions
diagnostic
   Diagnostic biologique des microfilaires sanguicoles africaines (article)
   Colorations usuelles en bactériologie (article)
   L’intégration MST/SIDA comme stratégie de lutte contre le sida (article)
PED
stratégies
   Diagnostic sérologique des infections à VIH (article)
traitements
programme de lutte

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia