Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Chirurgie > Traitement orthopédique des fractures des métacarpiens et des phalanges


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Traitement orthopédique des fractures des métacarpiens et des phalanges

Considérées à tort comme des fractures mineures, les fractures des métacarpiens et des phalanges, en cas de traitement incorrect, aboutissent immanquablement à une raideur d’un ou plusieurs doigts, entravant alors gravement la fonction de la main.

Or, le traitement orthopédique, à condition d’être suivi et contrôlé, permet de traiter aisément la plupart de ces fractures avec de bons résultats.

La prévention de l’enraidissement des doigts doit donc être le principal souci de celui qui traite une fracture des métacarpiens ou des phalanges. Pour cette raison, l’immobilisation de ces fractures ne doit jamais dépasser vingt et un jours.

Traitement des fractures des métacarpiens

Traitement des fractures de la première phalange

Traitement des fractures de la deuxième phalange

Traitement des fractures de la troisième phalange

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Chirurgie

Secteurs abordés :
Orthopédie

Mots-clés et articles associés:
syndactylisation

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia