Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Santé publique > Elaborer un programme de formation pour du personnel soignant non médecin


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Elaborer un programme de formation pour du personnel soignant non médecin

Cet article propose une méthodologie, un plan de travail à tous ceux et celles qui prennent en charge la formation d’un ou plusieurs personnels de santé. Différents types de programmes de formation peuvent être envisagés suivant cette méthodologie : * Remise à jour des programmes de formation trop anciens * Elaboration de programmes de formation de nouvelles catégories de personnel * Création d’une formation en cours d’emploi, en vue de permettre à un personnel donné d’accéder à l’échelon supérieur * Création de cours de recyclage afin d’assurer un perfectionnement et une remise à jour des connaissances du personnel

Les trois stades d’élaboration d’un programme de formation décrits ci-après sont :

1. étude préliminaire sous forme d’enquête pour identifier les besoins et les ressources de l’infrastructure sanitaire 2. définition des objectifs éducationnels en fonction des catégories de personnel à former 3. élaboration du programme de formation et du dispositif d’évaluation

1. Etude préliminaire Il s’agit essentiellement, lors de l’étude préliminaire, d’identifier les besoins et les ressources de l’infrastructure sanitaire dans le contexte de l’intervention et d’en tirer un bilan.

1. L’identification des besoins tient compte des facteurs suivants :

* Situation géographique * Situation démographique * Situation économique * Situation socio-culturelle * Situation et profil sanitaires des populations considérées

1. L’identification des ressources existantes se fait par l’inventaire de différents types de ressources :

* Les ressources budgétaires de toutes origines * Les ressources matérielles * Les ressources humaines offertes par les populations * Les ressources offertes par l’infrastructure sanitaire actuelle

Au terme de l’inventaire des ressources, il s’agit en particulier de pouvoir répondre très précisément à la question " qui fait quoi, ici et maintenant ? ". Cette analyse des tâches peut se faire de manière simultanée par plusieurs méthodes : observation directe, questionnaires, entretiens.

1. L’établissement d’un bilan après comparaison des besoins et des ressources va aboutir à :

* Comparer les résultats donnés par l’analyse des tâches avec les besoins sanitaires des populations et les exigences de l’infrastructure sanitaire * Déterminer les qualifications requises nécessaires à l’exécution correcte des tâches * Procéder à une révision de description et de répartition des tâches en fonction des qualifications requises * Etablir une description de poste * Déterminer les objectifs éducationnels de la formation

Détermination des objectifs éducationnels

L’objectif éducationnel précise ce que l’apprenant doit être capable de faire après avoir suivi avec succès un programme d’enseignement déterminé ; il décrit le résultat qu’on attend de l’apprenant en termes d’actes professionnels précis.

Les objectifs éducationnels n’indiquent pas ce que l’apprenant doit savoir (enregistrement de connaissances) à la fin d’un programme de formation, mais ce qu’il doit savoir faire (aptitudes techniques, actes observables concrets). Les objectifs éducationnels s’énoncent donc sous la forme de verbes actifs à l’infini, indiquant une manifestation de comportement (ex. mesurer la tension artérielle chez un sujet, plutôt que savoir mesurer la tension artérielle chez un sujet. En effet, on peut connaître son cours sur la tension artérielle tout en étant incapable de la mesurer sur un sujet).

Les objectifs éducationnels peuvent être classés, du plus général au plus spécifique, en trois catégories : * les objectifs institutionnels. Ex. gérer un centre de santé * les objectifs intermédiaires. Ex. contrôler au niveau du centre de santé l’approvisionnement et la distribution des médicaments * les objectifs spécifiques (ou instructionnels), qui définissent un acte précis, observable et mesurable. Ex. vérifier les bordereaux accompagnant les médicaments à leur arrivée ; vérifier les dates de péremption, etc.

Les qualités attendues d’un objectif éducationnel sont :

* pertinent : l’objectif est en relation directe avec le but à atteindre * logique : l’objectif est le résultat d’un raisonnement méthodique * précis : l’objectif est énoncé en termes concrets, ne prêtant pas à confusion * réalisable : l’objectif doit indiquer un acte possible, avec les moyens disponibles en fonction des ressources locales * observable : l’objectif doit pouvoir être démontré effectivement * mesurable : l’objectif doit pouvoir être évalué avec un instrument de mesure.

1. Elaboration du programme Un programme de formation se définit comme un " ensemble d’activités éducatives planifiées qu’un étudiant est appelé à suivre avec l’aide des enseignants ".L’élaboration d’un programme comprend 5 étapes.

1. Construction du contenu du programme :

* Réunion de tous les enseignants concernés, choisis pour leurs connaissances, leur expérience et leurs qualités pédagogiques * Examen et discussion par tous les enseignants de la liste d’objectifs proposés * Mise au point des matières à enseigner pour chacun des objectifs déterminés * Définition des objectifs et contenus spécifiques de chaque cours * Choix des méthodes d’enseignement et du matériel didactique * Définition du volume horaire de chaque cours * Planification des matières à enseigner en commençant par les matières de base

1. Evaluation de l’enseignement C’est un processus continu qui s’étend sur toute la durée des études, ce qui implique que le choix des méthodes d’évaluation doit se faire avant la mise en oeuvre du programme. Cette évaluation a lieu tant au niveau des enseignés, que des enseignants et des " utilisateurs " des enseignés (personnel d’encadrement lors des stages, populations en contact avec les élèves, etc.) 2. Approbation du programme Le programme ainsi établi devra être soumis pour approbation aux autorités compétentes. 3. Mise en oeuvre du programme (suivant l’étape 3.1) 4. Evaluation périodique du programme

(suivant les méthodes définies à l’étape 3.2) L’évaluation périodique d’un programme de formation doit permettre de réajuster et réviser les objectifs éducationnels de la

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Santé publique

Mots-clés et articles associés:
évaluation
   Stratégie thérapeutique de la douleur aiguë (article)
   Douleur du brûlé (article)
   Le SIDA, comment en parler à l’école (article)
méthodologie
objectifs éducationnels
personnel soignant
   Information et prévention (article)
   Le rôle de l’agent de santé communautaire (article)
formation

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia