Aciclovir

 

par Philippe Reinert

Pédiatre, hôpital intercommunal de Créteil, France.

Les antiviraux se sont développés plus lentement que les antibiotiques.

C'est seulement en 1980 qu'est apparu l'aciclovir (Zovirax®) actif sur le virus de l'herpès et sur le virus varicelle-zona.

Plus tard, les chimiothérapies anti-VIH ont été découvertes.

Mode d'action de l'aciclovir

À l'intérieur de la cellule infectée, il est transformé, grâce à une enzyme virale, en aciclovir-triphosphate qui bloque la multiplication du virus.

Il détruit les virus herpès I et herpès Il et le virus varicelle-zona.

Administré par voie orale, intraveineuse ou cutanéomuqueuse, il est remarquablement toléré (à la différence des autres antiviraux).

Posologie

Per os (gélules de 200 mg) : chez l'adulte, 5 comprimés par jour répartis dans la journée.

Intraveineux (IV en une heure) : 5 à 10 mg/kg, toutes les 8 heures selon la gravité.

Durée du traitement : de 5 à 10 jours suivant la gravité.

Pommade ophtalmique pour herpès oculaire, éventuellement relayée par voie orale.

Indications

Toutes les infections herpétiques graves, fréquentes au cours du sida, mais aussi :

Cas particulier de la femme enceinte :

Éviter la prescription d'aciclovir.

À réserver aux primo-infections à manifestations génitales, voire aux formes récidivantes génitales sévères près du terme de l'accouchement.

En aucune façon, la prescription d'aciclovir ne dispense d'une césarienne en cas de lésion génitale herpétique active lors de l'entrée en travail.

Résultats

Si l'aciclovir a transformé le pronostic de ces infections souvent mortelles (encéphalites, herpès du nouveau-né, varicelle du sida), il doit être administré le plus tôt possible.

De plus, chez le sujet immunodéprimé (sida), l'infection virale peut rechuter quelques jours après l'arrêt du traitement.

Quant à l'herpès génital récidivant, l'aciclovir n'empêche pas les rechutes. Un traitement oral continu les prévient mais, l'aciclovir étant encore onéreux, ce traitement préventif est difficilement réalisable.

Toxicité

L'aciclovir s'éliminant par le rein, il vaut mieux adapter la posologie à la créatinémie en cas d'insuffisance rénale et dans tous les cas assurer une hydratation suffisante.

Exceptionnellement surviennent des convulsions, des hallucinations et des érythèmes cutanés.

A savoir

L'aciclovir n'éradique pas le virus : il empêche sa multiplication. D'où la fréquence des rechutes à l'arrêt du traitement.

Développement et Santé, n°148, août 2000